L'apnée du sommeil - Prestadom Santé

La définition de l'apnée du sommeil

Le syndrome d'apnées du sommeil (SAS) se caractérise par un ensemble de signes liés à des arrêts respiratoires appelés apnées, ou des diminutions du flux respiratoire appelées hypopnées dont le nombre et la durée sont anormalement élevés et involontaires. Les examens de références pour diagnostiquer ce syndrome sont la polygraphie et la polysomnographie qui consistent à l'enregistrement de votre respiration au cours de votre sommeil.


Le schéma du syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS)


Les causes

Il existe principalement deux différents types d'apnées ou d'hypopnées dans le SAS. Ceux-ci proviennent généralement de deux sources bien distinctes mais qui peuvent être également associées pour une même personne.

  • La première est la cause « obstructive » : Celle-ci est caractérisée par le relâchement musculaire au niveau du pharynx au cours du sommeil qui entrainera la survenue d'apnées ou hypopnées obstructives.

    D'après www.sleepapneasolutions.ca

  • La seconde est la cause « centrale » : Celle-ci se caractérise par une mauvaise commande de la contraction des muscles respiratoires par le cerveau, le flux respiratoire s'en trouve diminué (hypopnée centrale) ou complètement stoppé (apnée centrale). Le relâchement musculaire engendre une baisse du taux d'oxygène, une augmentation du dioxyde de carbone et entrainera le réveil du cerveau qui rétablira la situation.

Lorsque la personne réalise au cours d'une même nuit à la fois des apnées et hypopnées, centrales et obstructives, on parlera alors de syndrome d'apnées du sommeil mixte.


Les conséquences

Les principales conséquences pendant le sommeil sont :

  • un sommeil agité, entrecoupé de micro-éveils, dû aux apnées et hypopnées dont la résultante est la perturbation de vos cycles de sommeil qui engendre une mauvaise récupération
  • un besoin de se lever plusieurs fois par nuit pour aller uriner (nycturie)
  • un réveil en sursaut souvent accompagné d'un sentiment d'étouffement
  • des ronflements importants gênant votre partenaire

Les conséquences durant la journée sont :

  • une somnolence
  • une fatigue importante associée souvent à un manque d'énergie
  • une irritabilité importante

Les risques à plus long terme sont :

  • un dysfonctionnement important du système cardio-vasculaire pouvant engendrer par exemple une hypertension artérielle (HTA), un infarctus du myocarde ou encore un accident vasculaire cérébral (AVC)
  • des troubles neuropsychologiques (troubles de la mémoire, troubles de la compréhension, dépression...)
  • des troubles du diabète

Le traitement

Le traitement de l'apnée du sommeil consiste en l'utilisation d'un générateur de pression d'air à flux continu, appelé PPC (pression positive continue), délivré à travers un masque. Ce dispositif empêche l'obstruction et permet ainsi de respirer normalement.




Les bénéfices du traitement

Les bienfaits ressentis dès la première nuit d'appareillage :

  • Forte diminution des apnées et hypopnées pendant le sommeil (moins de micro-éveils)
  • Retour d’un sommeil réparateur (restructuration des phases du sommeil)
  • Disparition des céphalées, de la fatigue, de l'irritabilité
  • Amélioration des fonctions cardio-vasculaires et rénales
  • Recrudescence de la vigilance

Optimisez votre traitement par quelques mesures d'hygiène de vie :

  • Pratique régulière d'une activité physique
  • Diminution ou suppression des excitants (alcool, thé, café, cola)
  • Diminution ou suppression du tabac
  • Equilibrer son alimentation afin de maîtriser son poids (diner léger et pris tôt)
  • Respecter la régularité des heures de sommeil